L’iphone : une imposture ?

iphone.jpgL’iPhone n’est plus un vaporware puisqu’il existe. Mais est-il une imposture ? La version présente l’est à mon sens. Il manque des fonctions clés que le discours marketing impeccablement rôdé et le peu de discernement tentent de faire oublier. L’iPhone aurait pu être réellement disruptif. Innovant. Révolutionnaire. Au lieu de cela, il tente de combler des lacune sévères par un emballage valorisant.

J’ai un fond geek (encore un peu). Je ne change pas de téléphone portable facilement, car je fais partie de cette classe qui téléphone peu, mais utilise ce type d’appareil de façon acharnée. J’en demande beaucoup : me divertir, m’informer, retrouver mes services principaux, rester connecté. Mon téléphone, c’est ma bouée numérique (ma béquille, même) lorsque je n’ai pas d’ordinateur connecté dans les parages.

Je pensais l’iPhone capable de remplir les fonctions actuelles de mon Nokia N80, avec en plus un “form-factor” élégant, un OS béton et rapide, et comblant les lacunes du Nokia : stockage de masse facile (sans être obligé de passer par une application tierce), navigateur web supportant le flash, possibilité d’installer des applications me facilitant la vie (style Widsets)…

Finalement, on récupère un objet de frime qui flatte l’ego (pour combien de temps encore ?) dont l’environnement est plus verrouillé que Fort Knox, disposant d’un clavier tactile infernal, d’une gestion calamiteuse des e-mails, d’un appareil photo merdique (oui je le dis et redis), incapable d’enregistrer une vidéo, d’un navigateur ne faisant pas mieux que les meilleurs disponibles du marché, pas de connection 3G, ce qui est tout de même un nonsens complet… J’arrête la liste, elle serait trop longue.

Bref, c’est moins l’iphone qui m’énerve que cet enthousiasme béat généralisé, entretenu et savamment travaillé. Et pourtant, j’y crois à ce machin. J’attends la version 2 avec impatience… et plains ceux qui ont déboursé une somme rondelette et se sont fait attraper 24 mois par Orange. Bon courage pour l’essuyage des plâtres les gars…

En attendant, sur Vaporware, l’iPhone, c’est par là (non pas tout à fait par la fenêtre)

(Crédit image : Framablog)

Publicités

8 réflexions sur “L’iphone : une imposture ?

  1. pfiou, ça a l’air de te travailler tout ça… Après tout, on s’en fout non?

    Sur le « fond », on retrouve les mêmes remarques que dans les flamewars des Pcistes anti mac OS : c’est moins complet (i.e il manque des fonctions inutiles), pas évolutif,c’est CHER, c’est joli donc inutile, c’est à la mode… L’expérience utilisateur est reléguée au second plan, seule la fiche technique brute compte. Heureusement que les choses sont un peu plus nuancées à l’usage.
    La vraie question selon moi : comment se fait il que la viscéralité des mac / Iphone users se pose dans une relation d’adhésion forte à leur plateforme, en termes de bénéfice utilisateur concret, alors qu’en règle générale les windows/bberry/nokia users (pour simplifier) n’expriment qu’une viscéralité d’opposition à la plateforme adverse, et que très rarement d’adhésion à la leur (si ce n’est pour dire « oué, mais je peux éditer mon tableau xls à 3000 colonnes sur mon mobile si je veux, ou tourner mon prochain long métrage en avi – le mot important étant « si » -).
    Question d’usages à mon sens, de ce qu’on veut *vraiment* faire d’un mobile, de ce que doit *vraiment* faire un mobile. Et je ne suis pas un grand débutant non plus.

    Ps : premier commentaire d’un lecteur régulier, désolé si un peu rude, faut pas se formaliser :). Ceci dit, d’accord pour dire que l’objet du débat est perfectible. heureusement.

  2. Bonjour Guillaume… pas de soucis pour la rudesse du commentaire, sinon ils ne seraient pas permis 🙂 Pour le reste, oui, ça me travaille. Pas l’objet en lui-même, mais le manque évident de discernement et de perspective des acteurs de ce marché à propos de ce produit.

    Je ne pense pas que l’on puisse réduire cela à une opposition entre OS. Perso, je m’en contrefiche. J’ai un HTC sous Windows Mobile pour le boulot et je trouve que c’est une aberration totale. J’ai un Nokia sous Symbian et ce n’est pas la panacée non plus. En fait, cela m’importe peu. Je suis d’ailleurs le premier à louer les performances, l’ergonomie et la sécurité de l’environnement Mac…

    Donc si l’on élimine la question technique, je te rejoins, il reste l’essentiel : l’usage. Et c’est là que le bât blesse. On tente de faire passer pour innovant un produit qui ne l’est pas. Pas de rupture technologique, pas de réelles nouveautés. Juste au niveau du marché. Bref, on vend un produit innovant à un public dont les attentes sont clairement un cran en-dessous. Trop facile. Les appareils mobiles vont à mon sens devenir le point centrale de ce serpent de mer appelé convergence. A mon sens, ils sont destinés à piloter une bonne partie des données numériques où qu’elles soient stockées. L’iphone est pour moi loin de tout cela : fermé, bloqué, non évolutif. Il faudra acheter la version 2 pour espérer bénéficier d’un mobile répondant vraiment à des usages diversifiés, ce qui était tout se même la promesse initiale de la version actuelle. D’un point de vue marketing, c’est bien joué. D’un point de vue utilisateur, j’appelle tout de même ça se payer la tête du (con)sommateur…

  3. Bonjour 🙂

    je crois justement que la convergence en question ne peut être atteinte que par la simplicité d’usage, avec un socle techno évidemment (que je considère présent). Et là l’iPhone marque des points.
    L’innovation n’est pas forcément technologique. On a un produit simple qui donne envie à des beotiens d’acceder à de nouveaux usages (en 1h passé dans une agence Orange à Grenoble, j’en ai vu du béotien qui découvrait un nouveau monde) et leur permet de le faire facilement qui plus est. L’innovation est là, dans l’usage et sa perception, et est à mon sens incontestable. Le seul fait qu’on en discute aujourd’hui est la preuve qu’il s’est passé quelque chose…
    Mérité ou pas technologiquement, par provoc’ je dirais que seul le résultat compte : ça « démocratise » (au moins dans les esprits, parce que Oui, c’est pas donné)

  4. Bonjour Guillaume, je te rejoins sur la nécessité de simplifier et de démocratiser, je ne suis pas (plus) adepte de l’innovation technologique pour elle-même, mais pour les usages concret qu’elle facilite. Il s’est passé quelque chose, c’est indéniable, mais cela me rappelle un peu la grande époque 2000-2001, lorsque l’on vendait du rêve et que la réalité était tout autre… Bon ok, finalement, le rêve commence à être une réalité aujourd’hui (quoique).

    Je me souviens encore de la prise de tronche pour utiliser les fonctions upnp du N80 afin de piloter les MP3 de mon desktop afin de les lire sur ma chaîne de salon… un vrai bonheur…

    L’innovation peut-être aussi dans le discours, c’est vrai. Et Apple est passé maître dans l’art de la chose : ils savent simplifier et évangéliser, ils l’ont fait avec l’ipod pour les lecteurs MP3, alors qu’ils n’avaient pas forcément une avance technologique sur la concurrence… C’est leur grande force.

    Je crois aussi que leur grande force, c’est d’anticiper. Papa Steve avait compris depuis longtemps que l’iPod commençait à décliner, il fallait une nouvelle histoire à raconter. On colle un navigateur et un téléphone dans un iPod, on y ajoute une interface très réussie et zou, le tour est joué. Sacré Steve 🙂

    Bon sinon, rien à voir, je ne connaissais pas le blog de skipass, j’avoue que me suis bien bidonné cette nuit en le parcourant. Alors, y’a de la neige ? Ma planche se sent un peu à l’étroit à la cave 🙂

  5. ben là y’a pas de prise de tronche justement, c’est enfantin : la simplicité et le rêve ne sont pas survendus.
    On est d’accord en fait 😉

    Sinon, OUI 🙂 🙂 : la neige est là et surtout arrive en force à partir de demain. Un excellent début de saison (tout le monde dans les Alpes en avait besoin).

  6. Moi je l’aime mon précieuuuux… Bon d’accord j’ai pas pu envoyer de sms  »destinataires multiples » aux moments des réveillons mais tant pis. Je ne me suis donc pas arraché les cheveux avec les problèmes de réseaux. Sinon on attend la MAJ 1.1.3 du firmware promise depuis quelques semaines qui devrait corriger ce problème. En effet ça n’est peut être pas le meilleur produit du segment mais question frime ça le fait grave. MDR. Award au service marketing de la pomme. Sinon j’ai commandé le support de casque, designer par Dainese, qui permet de rider tout en ecoutant ses mp3, de passer un appel, de prendre une photo de son pote Jean Phi après une belle boite à la réception d’un trick et envoie automatique à ton mon répertoire, via mms. Le tout avec mon seul Iphone. C’est pas beau ça ?

    Billet d’humour à l’unique intention de JP. Mille excuses aux participants à ce blog, nettement plus serieux je n’en doute pas. Ciao

  7. Aaaaah, et bien tu y as mis le temps ! Tu vois, il ne faut pas dormir la nuit 🙂 Bon, je te reconnais bien là… et je te donne pas 6 mois avant de te lasser et de passer à la version 2 (celle qui fonctionnera vraiment 😛 )

    Sinon, pas de pb pour faire un crash « burton » test (mais il va falloir farter – la planche, pas l’iphone… quoique) 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s