Google commence vraiment à me pomper l’air (et je reste poli)

Bon, ça je ne peux pas le garder pour moi. Trop marre. Pour qui se prend Google ? Pardon, je recommence, pour qui se prennent les gens à la tête de Google News ? La cause de ce coup de gueule ? Une problématique quotidienne pour un site éditeur de contenus type actualités (un fil d’info en gros) : pourquoi tel article est référencé par Google News et tel autre non ?

Je viens de recevoir un fichier compilant les contenus « ignorés » en octobre pour le site que je gère (www.cnetfrance.fr), avec pour chaque article la raison de cette sanction. Et il y a de quoi s’étrangler. Si certaines raisons paraissent objectivement viables (pour la plupart techniques, dues à des erreurs et ou des problèmes techniques, ou bien de contenus qui n’ont réellement rien à faire sur un agrégateur d’actus), d’autres sont franchement empiriques et posent un problème de fond.

En gros, les raisons compréhensibles :

  • Title not found
  • Date too old
  • No sentences found

Les raisons vraiment scandaleuses :

  • Article too long
  • Article disproportionately short
  • Article fragmented

En gros, il y a quelqu’un chez Google qui décide unilatéralement de ce que doit être un contenu de type news en ligne. Formidable. On aurait juste aimé pouvoir en discuter avant. C’est vrai, en tant que média en ligne, on aime bien se prendre la tête sur la pertinence d’un traitement court ou long, de l’utilité de passer un article long, très long type analyse, en multi-page, parce que c’est tout de même un peu plus digeste à s’envoyer. Enfin, c’est un peu notre métier, nos choix, tout ça. Mais non, maintenant, il ne reste qu’un choix : écrire pour Google ou non.

Cela ramène tout de même à une seule et même question. Toujours la même. Et un brin de transparence (ou au moins faire semblant de l’être), lorsque l’on détient un tel monopole, ne nuira jamais. Faire c’est bien. Consulter les gens que vos actes impactent, c’est mieux.

« Don’t be evil » qu’y disaient.

Publicités

2 réflexions sur “Google commence vraiment à me pomper l’air (et je reste poli)

  1. La cohérence de la black box et du chaos, oui… je ne trouverais pas cela dérangeant si en France GG ne tenait pas 90 % du marché du search. Pour GG news c’est plus symptomatique : ce service est un apporteur de trafic, mais les volumes sont tout de même largement moindres… Il n’empêche que cette culture du secret devient irritante (et je reste encore poli).

    Bon et cette bêta ? Désolé, pas eu le temps de te rappeler… promis, je le fais bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s