En écho au post précédent… une question (bête)

Oui, au moment où l’on parle de média participatif, de pro-am, de journalisme citoyen… une question qui me taraude d’autant plus que je n’ai plus de carte de presse depuis longtemps et que du coup, je vois les choses sous plusieurs angles : lecteur, blogueurs (berk, ce que je déteste ce mot), gestionnaire d’un site éditorial, producteur de contenu, gestionnaire tout court…

Bon la question qui fâche par ces temps troublés (mais il était temps qu’ils arrivent) : c’est quoi aujourd’hui le métier de journaliste ? Au milieu de cette masse monstrueuse d’information, générée par tout le monde et n’importe qui (aucun sens péjoratif ici). On peut se poser la question. Est-ce celui qui produit l’information (donc dans la mesure du possible le premier) ? Est-ce celui qui pointe la véritable information, en l’ayant vérifiée, contre vérifiée, sourcée ? Est-ce celui qui dit aux lecteurs où la bonne information, correctement traitée et avec de la valeur ajoutée se trouve ?

Personnellement, je n’ai pas de réponse à cette question. Probablement un savant mélange des genres. Comme le métier de SR : correcteur/enrichisseur ? Animateur de contenu ? Technicien ? Certainement tout cela à la fois. C’est beau une industrie en mutation.

Publicités

2 réflexions sur “En écho au post précédent… une question (bête)

  1. Comme quoi, chez CNET, on est plutôt raccords dans l’ensemble 🙂 Non, je n’avais pas vu le billet de Versac. Je ne sais pas si c’est la bonne approche. Plutôt que de se focaliser sur le support, comme c’est souvent le cas en ce moment, je crois qu’il vaudrait mieux porter toute l’attention sur le contenu et sa production. On est toujours pas sorti de la quadrature du cercle : la distribution et la production de contenu n’ont jamais été autant facilité (pour le meilleur et pour le pire), mais au final, on aboutit plus à un bruit amplifié qui vire à la cacophonie qu’à une véritable « voix » et une véritable plus-value. Tout d’abord parce que si tout le monde parle de mutualisation, de participatif, etc. Il y a une réalité à laquelle on ne peut pas échapper : chacun essaie de capter une audience autour d’une marque, d’un concept, pour ensuite pouvoir la valoriser.

    Donc le débat blog/médias me paraît assez biaisé. Un peu comme si on parlait d’automobile en opposant le châssis et la carrosserie…

    Bon en même temps, on a toujours pas la réponse 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s