Google et le rassemblage des pièces (2)

Pour faire suite et avoir des analyses plus sérieuses à mon précédent billet « Google commence à rassembler les pièces ?« , lu aujourd’hui sur Adscriptor : « Google Apps for Your Domain : la suite logicielle de Google arrive ! » et chez mes collègues de ZDNet.fr : « Google complète son offre de comptes mails pour les entreprises« . C’est plus du rassemblement, c’est de l’alignement !

On peut effectivement le voir comme un préambule à Google Office, et la suite de la charge contre Microsoft (notamment Live Office). Quoique je ne crois pas que cela d’adresse (en tous cas au départ) aux mêmes prospects. Google irait plutôt attaquer du côté des particuliers, du milieu associatif et des TPE/TPI (finalement les plus nombreux), Microsoft a l’avantage sur les grands comptes qui préfèrent un environnement connu… l’avenir le dira.

Ajouté aux dernières acquisition de Google et les derniers accords passés avec MySpace et Ebay, cela donne l’impression que ce ne sont pas forcément les développeurs les plus actifs du côté de Mountain View 🙂

Rien à voir (?), je me demande où en est l’offre de Google (supportée par Bearing Point, excusez du peu) sur l’offre de solution de gestion de l’information aux entreprises ?

Publicités
Categories: Lu

Une réflexion sur “Google et le rassemblage des pièces (2)

  1. Je reste persuadé que le but à terme est de devenir une plateforme complète de système d’information à l’attention de la cible « long-tail » ; Google Office certes, mais également « Google fait la promo de tes produits » lié à « Google fait ton site » et « Google s’occupe de te filer une plateforme de paiement et de prise de commande en ligne » lié aussi à « Google a des partenariats avec UPS et LaPoste pour assurer à la fois à ton client et toi un suivi des commandes » (même principe pour ton fournisseur, dans le cas de business ‘marchandises’).

    Bref leur ambition me semble être de devenir l’incontournable plateforme intégrée tout-en-un de toute pme/pmi/tpe/tpi souhaitant utiliser à moindre coût les possibilités d’extension de business potentielles créées par Internet. Comme eBay un peu, mais avec un back-office 100 fois plus pratique et performant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s